samedi 8 décembre 2012

Petite réaction suite à l'article du 06 décembre, de sabine Blanc sur OWNI :

 "Ce matin, une réunion a eu lieu au cabinet de la ministre déléguée aux PME, à l’Innovation et à l’Économie numérique sur les fab labs. Une rencontre motivée par le passage du DG de TechShop, une chaine d’ateliers géants pour bricoleurs pointus américaine, la version lucrative des fab labs. Selon nos informations, des TechShops ouvriraient à Paris, Londres, Milan"

Et bien, ce qui est rassurant c'est que Kelle FabriK est finalement un modèle hybride entre le Faclab "tout gratuit" car porté par une université et le techshop "tout payant" car modèle économique américain...

Kelle FabriK ce sera entre les deux... modèle économique ESS (économie sociale et solidaire) pas gratuit, il faudra bien payer le loyer et les salaires, mais le profit servira à améliorer le service et faire en sorte que le plus grand nombre puisse utiliser le lieu, les machines et apprendre, partager, progresser, entreprendre...

Initiative Bourguignone pour une spécificité Française...

Encore quelques détails à régler...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire